POUR DIFFUSION IMMÉDIATE | Les ultra-riches doivent payer leur juste part selon le NPD

Publiéjuillet 8, 2020
Catégorisé sous: À la Chambre, Communiqué de presse

OTTAWA – Le rapport du gouvernement sur l’état de l’économie canadienne après des semaines de mesures de lutte contre la pandémie sera publié aujourd’hui. Le NPD demande au gouvernement d’en profiter pour investir dans l’aide destinée aux Canadiennes et Canadiens, de cesser de laisser les ultra-riches s’en tirer sans payer leur juste part et de bâtir une société plus forte et plus juste pour tout le monde.

« La crise a mis en évidence l’importance d’aider les personnes qui en ont besoin, a déclaré Peter Julian, porte-parole du NPD en matière de Finances. En voyant ces chiffres, certains vont vouloir ramener de vieilles idées de coupures massives, mais nous ne pouvons pas laisser le gouvernement aggraver la situation des gens qui se battent pour se remettre sur pied. Nous avons la possibilité de faire les choses autrement. Nous pouvons empêcher les riches PDG de grandes entreprises d’utiliser les paradis fiscaux à l’étranger, nous pouvons faire payer un peu plus les ultra-riches, et nous pouvons bâtir un système équitable pour tout le monde à travers le pays ».

Une nouvelle analyse du directeur parlementaire du budget (DPB) soutient la proposition du NPD de tirer de nouveaux revenus des ultra-riches pour stimuler l’économie et fournir de meilleurs services à la population. En plus d’une taxe de 1 % sur les personnes qui ont plus de 20 millions de dollars d’actifs, le DPB estime qu’au moins 25 milliards de dollars sont cachés de la fiscalité canadienne dans des paradis fiscaux à l’étranger. Jusqu’à présent, les libéraux n’ont rien fait pour récupérer cet argent.

« Ce gouvernement continue de protéger les riches donateurs libéraux et conservateurs, et les gens qui utilisent les paradis fiscaux à l’étranger pour éviter de payer leur juste part ici, a ajouté M. Julian. Durant la pandémie, le gouvernement n’a pas donné un seul sou aux personnes qui vivent avec un handicap, pour les aider en cas d’urgence. Au lieu, il a choisi de donner aux grandes banques un surréel 750 milliards de dollars d’argent public. Le gouvernement aide volontairement les plus riches à s’enrichir. Ça suffit. »

« Retour aux nouvelles