POUR DIFFUSION IMMÉDIATE | Le NPD demande au gouvernement de défendre les intérêts des canadiennes et des canadiennes face aux grandes banques

Publiéavril 9, 2020
Catégorisé sous: À la Chambre, Communiqué de presse

NEW WESTMINSTER – Lors de la réunion du Comité des finances de la Chambre des communes aujourd’hui, le porte-parole du NPD en matière de Finances, Peter Julian, a réitéré l’appel au ministre Morneau d’intervenir en faveur des Canadiennes et Canadiens qui sont aux prises avec la pandémie de COVID-19. Il a demandé au gouvernement d’utiliser son pouvoir pour que les banques renoncent aux frais d’intérêt et aux frais sur les cartes de crédit afin que les Canadiennes et les Canadiens puissent se concentrer sur leur santé, sans se soucier davantage de leurs comptes de banque.

« Le mois dernier seulement, un million de personnes ont perdu leur emploi dans tout le pays et des milliers d’autres ont du mal à s’en sortir avec des revenus réduits ou inexistants. Pourtant, ce gouvernement laisse les banques et les compagnies de cartes de crédit facturer des taux d’intérêt très élevés, alors même qu’elles savent que les gens luttent pour leur survie, ce n’est pas juste, a déclaré Peter Julian. Le gouvernement fédéral peut et doit intervenir. Il doit défendre les intérêts de la population face aux banques. »

Le gouvernement fédéral a le pouvoir législatif de faire en sorte que les banques accordent aux gens un répit sur les frais, les intérêts et les paiements. Malgré les affirmations du ministre des Finances et certaines avancées, les grandes banques et les compagnies de cartes de crédit n’ont toujours pas répondu aux demandes du gouvernement fédéral d’aider les Canadiennes et les Canadiens en renonçant aux frais durant la pandémie de COVID-19.

« Quand les grandes entreprises ont demandé un coup de main, le gouvernement a rapidement répondu présent. Mais quand les Canadiennes et Canadiens se font piéger par les banques et les compagnies de cartes de crédit en pleine crise de santé publique, le gouvernement a jusqu’à présent laissé faire, a ajouté Peter. Les gens à travers le pays méritent mieux. »

« Retour aux nouvelles