A LA CHAMBRE | Motion d’opposition du NPD concernant l’abordabilité et accessibilité des services des télécommunications au Canada.

Publiéjuin 10, 2019
Catégorisé sous: À la Chambre

42ième parlement, 1ère session

La motion suivante a été débattue en Chambre :
M. Masse (Windsor Ouest) :
Que, compte tenu que les services de télécommunications au Canada coûtent plus cher que dans la plupart des autres pays du monde, ce qui laisse ainsi beaucoup trop de Canadiens et Canadiennes avec un service inabordable, inadéquat ou inexistant, la Chambre demande au gouvernement de prendre des mesures pour rendre ces services plus abordables, notamment :
a) Instaurer un plafonnement des prix pour s’assurer que chaque Canadien et Canadienne économise de l’argent sur sa facture ;
b) Abolir les plafonds de données pour l’Internet à large bande et l’obligation pour les entreprises de créer des forfaits de données illimités à des tarifs abordables pour les services sans fil ;
c) Éliminer les pratiques de vente et de services scandaleuses et inacceptables au moyen d’une déclaration des droits des consommateurs de services de télécommunications ;
d) Réviser la structure de la vente aux enchères du spectre pour s’assurer que les Canadiens et Canadiennes ordinaires profitent au maximum des revenus, plutôt que de répéter les échecs des gouvernements libéraux et conservateurs précédents, qui ont gaspillé près de 20 milliards de dollars par rapport aux ventes aux enchères précédentes ; et
e) Demander au CRTC d’annuler sa politique de mise en oeuvre des services à large bande dans les régions rurales et éloignées, qui condamne ces régions, y compris de nombreuses collectivités autochtones, à des années de services à large bande et sans fil inférieurs aux normes.

« Retour aux nouvelles